Qu’est-ce que le slow coffee ?

Qu’est-ce que le slow coffee ?

Depuis plusieurs années, la rapidité, l’automatisme et l’électronique sont de mise en ce qui concerne notre consommation de café. Mais à l’heure où le vintage et le rétro reviennent au goût du jour dans de nombreux domaines, le café n’échappe pas à la règle.

Le slow coffee fait ainsi son grand retour sur le devant de la scène permettant de redécouvrir toute la subtilité et les saveurs du bon café d’autrefois.

Quels sont les atouts du slow coffee ?

Au premier abord, ce nom ne vous inspire sûrement pas grand-chose. Le slow coffee se traduit littéralement par « Café lent », autrement dit, une méthode d’extraction douce du café. Dans la pratique, cela risque de vous faire remonter quelques souvenirs : les filtres à café, la bouilloire ou l’indispensable bonne vieille cafetière de vos aînés… Si vous souhaitez déguster un café goûtu et savoureux, n’hésitez pas à remettre la main sur ces anciens appareils, car le Slow Coffee présente de nombreux avantages.

Cette méthode d’extraction lente permet en effet, au café de révéler tous ses arômes. Résultats ? C’est une véritable explosion de saveur en bouche. De la même façon, grâce à une infusion plus longue, le Slow Coffee permet d’obtenir un café qui contient plus de caféine.

Mais le principal atout du Slow Coffee réside dans son adaptabilité. En effet, vous pouvez, à votre guise, jouer avec les saveurs, les arômes, l’intensité et l’acidité du café. Grâce à une extraction authentique réalisée manuellement, vous avez la possibilité de contrôler facilement la quantité d’eau et de café, la température, la mouture ou encore le temps d’infusion de votre préparation. Vous pouvez ainsi, grâce à une seule et même méthode réaliser des dizaines de recettes différentes.

Comment préparer un slow coffee ?

Rien de mieux qu’une méthode douce pour extraire toute la subtilité et toute la saveur d’un bon café. Préparer un slow coffee reste simple et à la portée de tous, mais quelques subtilités sont à connaître afin d’obtenir un café parfait et savoureux.

Comme dans toutes recettes, le choix des ingrédients reste primordial et essentiel à la bonne réalisation de votre slow coffee. Prêtez une attention toute particulière au grain de café que vous choisirez. En effet, plus celui-ci sera torréfié et sombre, et plus votre café sera amer et puissant. Pour le slow coffee privilégiez un grain plutôt clair qui sera plus doux et équilibré, et n’hésitez pas à acheter votre café auprès d’un torréfacteur qui le moudra avec une finesse adaptée à votre matériel.

Le deuxième ingrédient indispensable pour préparer un slow coffee : l’eau. C’est un élément à choisir avec soin car l’eau peut rapidement venir altérer le goût de votre café. Ainsi, nous vous conseillons de choisir une eau minérale de goût neutre qui préservera entièrement les arômes et les saveurs de votre café moulu.

La réussite de votre café ne dépend maintenant plus que de certaines conditions, à savoir :

  • le temps de l’extraction
  • le dosage de l’eau et du café
  • la température de l’eau utilisée.
Mais ces données ne sont pas universelles et dépendent du type de matériel et de cafetière dont vous disposez.

Quel matériel choisir pour un slow coffee réussi

Après avoir minutieusement sélectionné les ingrédients indispensables à la réalisation de votre slow coffee, vous aurez également besoin d’une cafetière conçue pour cette méthode d’extraction. Il existe différents modèles de cafetières prévues à cet effet : à filtre, à piston et à dépression.

Remise au goût du jour, la machine à filtre se perfectionne. Élégant et moderne, le principal avantage de ce type de modèle reste sa simplicité d’utilisation. Il vous suffira seulement de verser votre mouture dans le filtre puis d’y ajouter, petit à petit, l’eau à l’intérieur. Veillez à verser l’eau en cercle et faites également attention à ce qu’elle ne s’écoule pas à travers le café, pour le moment. Cette première étape de pré-infusion ne dure en moyenne qu’une ou deux minutes. Ensuite, versez doucement le reste de l’eau en procédant toujours de la même façon en prenant soin qu’elle passe à travers le café et non pas sur les côtés.  Certaines cafetières en forme de sablier, utilisent notamment ce même procédé.

Dans une cafetière à piston, aussi appelée French Press le café est d’abord infusé dans l’eau chaude avant d’être filtré grâce au piston. Ce type de modèle vous offrira un café plutôt corsé et boisé et ce, très rapidement : en 3 ou 4 minutes seulement !

Enfin, la machine à dépression, que l’on retrouve également sous le nom de cafetière à siphon saura ravir les plus grands amateurs de café. À l’inverse d’un espresso où la rapidité est de mise, ici pour un slow coffee avec une cafetière à dépression, comptez entre 10 et 30 minutes de préparation. Son fonctionnement repose sur la mécanique des fluides et vous permettra de servir des cafés à la fois purs et légers.