Comment boit-on le café à travers le monde ?

Comment boit-on le café à travers le monde ?

Comme vous le savez probablement, le café est la deuxième boisson la plus consommée à travers le monde, juste après l’eau. Les chiffres de la consommation du café parlent d’eux-mêmes : ce sont 2,6 milliards de tasses de café qui sont bues quotidiennement à travers le monde, et rien que pour la France ce sont 2,3 millions de tasses de café bues quotidiennement !

A travers cet article, nous vous présenterons les différentes appellations et les traditions du café dans le monde. Débutons ce dossier par le vieux continent : l’Europe.  

L’Europe : un continent de diversité dans la consommation du café !

La France et son café noisette

En France, nous buvons un expresso ou un café noisette. Très souvent appelé « petit noir » par les classes ouvrières des années 50/60, ce terme a depuis pratiquement disparu. De manière traditionnelle, le petit-déjeuner français débute par un grand bol de café au lait, accompagné de tartines.

Le café italien : une véritable institution

Dans l’imaginaire européen, le café italien tient une place à part. En effet, les Italiens parlent souvent du café à la manière des grands sommeliers Français, tout en gestuelle et en passion ! Traditionnellement, les Italiens boivent un ristretto, un café très serré. Toutefois, depuis plusieurs années, le Cappuccino à la mousse de lait crémeuse ou le marocchino à base de café court mousse de lait et poudre de cacao, tendent à se développer de plus en plus.

Le café portugais : découvrez le Galão.

À l’image du café au lait ou du Caffè Latte, la spécialité Lusitanienne reprend les codes qui ont fait leur preuve à savoir : ¼ d’Expresso et ¾ de mousse de lait. Petite subtilité, lors de sa préparation, il faut au préalable verser dans un grand verre la mousse au lait préparé en amont via le jet vapeur de la cafetière. Une fois cette opération réalisée, il vous suffit de verser l’expresso puis de savourer !

Le café autrichien : Vienne et son café mythique

Le café Viennois est très certainement l’un des cafés les plus connus d’Europe. Ce dernier est composé d’un simple ou double espresso, le tout surmonté de lait battu avec de la crème fouettée, avec pour touche finale de fins copeaux de chocolat parsemés sur le dessus de la crème. Une réelle institution en Autriche, à tel point que la « culture des cafés viennois » a été érigée au rang de « patrimoine culturel immatériel » auprès de l’UNESCO depuis 2011 !

Le Café turc : un rayonnement en Europe du Sud et de l’Est et dans le Moyen-Orient

Il se prépare dans le cezve, récipient typique en cuivre et en laiton doté d’un long manche. Pour le préparer, il faut se procurer du café moulu à mouture très fine. La tradition prévoit l’utilisation d’un moulin en laiton, de façon à obtenir une poudre impalpable comme le sucre glace.


Il se boit dans des tasses petites et basses, une fois que la poudre s’est complètement déposée. La tradition veut qu’après sa consommation, on renverse la tasse sur la soucoupe pour lire l’avenir dans les motifs laissés par le marc de café.

Le café Finlandais : le plus original !

Probablement l’un des cafés les plus originaux pour les Français que nous sommes. Le Kaffeost est une recette née à Kainuu en Finlande. Ce café consiste en un café mélangé à des cubes de fromage traditionnel finlandais.

Une fois le café bu, on déguste le fromage fondu à l’aide d’une cuillère. Une surprenante tradition venue du Nord de L’Europe qui ne manque pas d’originalité !

Le café grec : à boire tout au long de la journée

Le café grec est réalisé dans une petite casserole en cuivre appelée Briki, large au fond, plus étroite en haut et pourvue d’un long manche droit. Il est indispensable que le Briki soit plus étroit en haut car cela permet au café de bouillir rapidement.

Le café utilisé est un café spécialement moulu que l’on sucre au moment de la préparation selon son goût. Le café grec peut être servi de 4 manières différentes :

  • Sketos  : sans sucre
  • Metrios : mi-fort, peu sucré
  • Varys glykos : fort et bien sucré
  • Glykos vrastos : bien sucré et bouilli

Ce type de café est très souvent accompagné de loukoum, de petits biscuits ou encore de fruits confits.

Restez connectés : nous vous ferons découvrir la manière dont on savoure le café sur les 4 autres continents : Amérique, Asie, Afrique ou encore Océanie seront à l’honneur !